Le métier d’agent immobilier au Maroc

agent-immobilier-marocLe métier d’agent immobilier est aujourd’hui très peu structuré au Maroc. Par conséquent, il faut faire très attention lors du choix de l’agence ou de l’agent comme le dévoile le site immobilier marseille Guy Hoquet. Même si théoriquement ce corps de métier est régi pas la loi de janvier 1945 sur les agents d’affaires et les conseils juridiques, dans la réalité il échappe à tout contrôle aussi bien administratif que juridique.

Un réseau d’agent immobilier déstructuré

Une association d’agents a vu le jour il y a plusieurs années, mais ses compétences sont assez limitées. Du coup, au Maroc toutes les personnes qui le souhaitent peuvent exercer le métier d’agent immobilier (en savoir plus ici). Résultats, on trouve de tout. De la petite agence de quartier aux grandes agences qui scellent des partenariats avec de grands groupes immobiliers en passant par des samsar traditionnels pour avoir les meilleurs agents immobiliers. Au dernier recensement, il y aurait environ plus de 400 agences immobilières à Marrakech. Cette multiplicité signifie que l’on assiste à des abus en cascade, car l’absence de cadre légal transparaît dans la qualité et la fiabilité des prestations. Ainsi, les honoraires sont loin d’être uniformisés. En effet, les honoraires n’obéissent à aucune règle fixe et sont déterminés soit en fonction des prestations soit selon l’usage. Justement, ce dernier veut que la commission d’agence soit à la charge de l’acheteur et non du vendeur. Cette commission varie de 1 à 2,5 % du prix hors taxes de la transaction. En tous les cas, pour évider les problèmes, il est important de définir les conditions dès le départ.

Faire appel à un grand groupe international

Pour plus de sécurité, beaucoup de vendeurs passent par les services des agences immobilières de prestige qui bénéficient d’une renommée internationale. Vous trouverez les plus connues sur www.immobilier-luxe.net. Ici c’est une offre sur mesure qui est proposée. La qualité de la prestation, la sélection des acheteurs potentiels, la mise en place d’une véritable campagne de communication axée sur la villa ou le Riad à vendre, la pertinence des conseils et le suivi du dossier au niveau de l’administration, voilà quelques exemples de ce que ces grandes agences réservent à ses clients. Les dirigeants de ces agences sont rarement des Marocains, mais des étrangers. Les agences immobilières sont soient des succursales de grands groupes soit des franchises d’enseignes réputées. Century 21, premier réseau mondial d’agences immobilières, s’est implantée dans le Royaume depuis début 2006. Les challengers de Century 21 sont deux autres grands noms de l’immobilier à savoir Guy Hoquet (Casablanca, Rabat et Marrakech) et La Forêt (Marrakech). Parallèlement à l’ouverture de nouvelles enseignes, beaucoup d’agences ferment boutique, car la concurrence est rude. Elle émane surtout des agences informelles qui parfois permettent de dénicher de petits bijoux pas chers. Elles sont en effet beaucoup plus proches de la population.

Toutes les offres d’emploi en immobilier au Maroc sur http://www.optioncarriere.ma/emploi-agent-immobilier.html

Consultez aussi